Avis de lecteurs, avis d'éditeurs

En toute transparence, quelques retours des lecteurs de la première heure et des quelques éditeurs auxquels j'ai soumis "Le Grand Filtre"

Moon Clouds

Nicolas - Grand lecteur et amateur d'heroic Fantasy, entre autres.

14 Juin 2021

Salut Cyril,

 

Je termine à l'instant ton roman.

Que dire, que dire ? Et surtout, par où commencer ?

Bravo, déjà.

D'avoir achevé ton œuvre, bien sûr, mais d'avoir accouché d'un roman de grande qualité, surtout.

Je n'ai pas grand chose d'autre à ajouter...

Alors je vais essayer de faire une liste purement technique :

- Les personnages : ils sont tous attachants, ou tout au moins intéressants, même ceux qui n'apparaissent que peu, finalement. Les protagonistes ont leurs faiblesses, ce qui est toujours un plus. Et surtout, ils ont des faiblesses à la hauteur de leurs forces. Les antagonistes sont charismatiques et attirent, sinon la sympathie, au moins un certain respect.

- Le scénario : rien à dire, j'étais ravi de suivre les aventures de Naya, puis d'Otaku et des Batoons sur Lalande. On a envie de suivre ces personnages, on est touché de ce qui leur arrive, on a envie de les voir réussir leur mission (ça rejoint le point précédent sur les personnages). Et l'idée d'une vie immortelle pose des questions très intéressantes sur le sens à donner à sa vie...

- Le rythme : bien dosé. L'intro est assez longue, mais je n'ai pas trouvé ça rédhibitoire. Les sauts temporels dans la première partie sont assez difficiles à appréhender, dans le sens où on ne sait pas où on atterrit, ni quand. Il faut un peu de temps pour se raccrocher à l'histoire à chaque fois. Ça donne également l'impression que l'élément perturbateur tarde à arriver. (ndla : Je travaille sur quelques petits ajouts pour 'réparer' ce point)

La deuxième partie est plus facile à suivre, du fait qu'il n'y a (presque) pas de gap temporel.

Attention, la première partie se lit très bien, mais demande tout de même un effort pour raccrocher les wagons à chaque saut temporel, non pas que ça me déplaise.

Dans la dernière partie (livre III), le rythme de la guerre est très bon. Le suspens est très bien géré. Évidemment, tout va mal pour tout le monde avant que la situation s'améliore, mais c'est le code de ce genre de récit, et ça fonctionne très bien. Les retournements de situation ne sont pas convenus. Même si on se doute que ça va s'améliorer, on ne sait pas comment, ce qui maintient le suspens jusqu'au bout.

- Le style : pas grand chose à dire sur le style. Ça se lit très bien. Il y a un bon équilibre descriptions/dialogues. Le style est tout à fait accessible, pas vraiment tout public, mais qui ne s'adresse pas qu'à des initiés de SF non plus. Et je ne lis finalement que peu de SF de manière générale. Le jargon est pas du tout rédhibitoire, même en ayant les annotations qu'à la toute fin . Et à propos de fin, je la trouve très bien. Elle ne dure pas trop longtemps après le climax final, mais n'arrive pas trop abruptement non plus. J'aime beaucoup, surtout avec ce type de roman, prendre le temps sur la fin, avoir un bon aperçu de la situation finale, ce que tu fais parfaitement. Et elle est semi-ouverte, ce qui n'est que positif. Que tu prévois ou pas de faire une suite, je suis, en tant que lecteur, satisfait de cette fin.

 

Voilà, je m'arrête là pour ce soir.

Flottant dans l'espace

De la difficulté de trouver un éditeur...

27 Mai 2021

Monsieur,

 

Nous avons lu votre manuscrit intitulé Le grand filtre que, malheureusement, nous ne pourrons publier.

 

En effet, depuis leur création en 1996, les Éditions ~&AL@x# ont attiré un certain nombre d’auteurs qui comblent déjà le programme de publication. Et comme nous ne publions que très peu de nouveautés chaque année, il nous est difficile d’ouvrir nos portes à plusieurs autres écrivains.

 

Nous espérons néanmoins que votre manuscrit trouvera, chez un autre éditeur, toute l’attention qu’il mérite.

- MOI AUSSI !!

 

De la difficulté de trouver un éditeur... suite

27 Avril 2021

Cher monsieur,

Je m'appelle G.D et je dirige [&é"' - è_ç@#]  Imaginaire.
Votre roman a survécu à mon premier tri des manuscrits (ledit tri est
assez implacable, je suis au regret de le reconnaître). C'est le seul
rescapé, d'ailleurs, depuis quelques mois.
Je le lirai courant mai.
Si vous n'avez pas de nouvelles de ma part avant la fin du mois
prochain, n'hésitez pas à me relancer.

Bien à vous,

GD

6 Mai 2021

Bonjour,

Je suis désolé, mais en fait c'est pas pour moi.
Bien à vous,

GD

Moon Clouds
Éclipse

Matthieu, la tête dans les étoiles...

29 Avril 2021

Hello,

Franchement, j'adore ! T'as réussi à créer un univers où y a tout ! Robots, IA, amortalité, Chaman, conquête spatiale, archéologie, pandémie, la glace, le feu, la bonne dose de sexe, de philosophie et de connaissances techniques pour tous ces sujets ! 

Vraiment, chapeau!

Un pur bonheur!

Laurent, critique enthousiaste

Novembre 2020 (le livre n'est pas encore fini)

Hello Cyril,

Bon, j'ai mis mon temps mais, ci-joint quelques remarques et corrections sur ton bouquin.

Mais d'abord, super. J'ai lu sans effort ce space opera qui empreinte à
Bordage et à la science fiction dite dure. Et puis, on a le même type d’héroïne...

Tu verras, j'ai fait des notes longues sur ton texte en proposant certains développements. A toi de voir, surtout que celles concernant les Batoons ne sont pas toutes pertinentes puisque justement tu amènes l'explication quelques lignes ou pages plus loin.

Pour ce qui est du suivi et de l’enchaînement, rien à redire sinon, que j'ai été transporté à la suite de Naya avec facilité et plaisir.
Et puis, c'est bien écrit.
A quand la suite ?

Orbe

Frédéric - Lecteur de livres en parallèle

Octobre 2021

Tu t'en doutes j'ai commencé la lecture de ton livre et je dois te dire que j'y prends un énorme plaisir.

C'est vraiment très bien écrit. Les phrases sont suffisamment complexes sans emphase ni pédantisme.

On remarque les apports en sciences, en géographie, en archéologie, en mythologie et même en matière de marine mais jamais on ne sent un quelconque étalage de savoirs et c'est très appréciable.

Les personnages sont fouillés, l'intrigue complexe sans être illisible.

Mais on en parlera de vive voix, c'est quand même mieux

 

A bientôt

Lalande_Light.jpg